Rallycross

Le rétrofit entre dans la course

En 2022, une nouvelle ère du rallycross s’ouvre avec l’électrification du Championnat du Monde. Ce changement de cap, en phase avec les valeurs écologiques du groupe GCK, persuadent Guerlain Chicherit de revenir en World RX après une année d’absence. Comme base pour ce projet, lui et son équipe choisissent une voiture… Pas n’importe laquelle !

Une légende des rallyes

Avec six titres consécutifs de 1987 à 1992, la Lancia Delta reste à ce jour la voiture la plus dominatrice de toute l’histoire du championnat du monde des rallyes (WRC). Au-delà de son palmarès exceptionnel, cette icone – qui n’est plus produite depuis 30 ans – fascine toujours les youngtimers par ses formes anguleuses et compactes signées Giugiaro.

GCK, pionnier du rétrofit

Né en 1978, Guerlain Chicherit appartient à cette génération qui, enfant, a rêvé devant les exploits de Didier Auriol au volant de sa Lancia Delta. C’est donc tout naturellement que l’entrepreneur s’est tourné vers ce modèle emblématique quand il a décidé en 2020 de lancer son activité de rétrofit de véhicules (voir le site de GCK Mobility). La Lancia Delta Evo-e « version route », qui bénéficie par ailleurs d’un restomod, entrera en production courant 2023 (voir le site dédié).

Promotion par la compétition

Ne restait plus qu’à assurer la promotion du véhicule par un engagement en championnat du monde de rallycross ! Sous sa carrosserie conforme à l’originale, la Lancia Delta Evo-e RX dissimule une structure tubulaire répondant aux normes de sécurité dictées par le règlement 2022 de la FIA. Intégralement conçu et fabriqué dans locaux de GCK Performance à Issoire (Puy-de-Dôme), le châssis a nécessité 2 500 heures de travail et la fabrication d’outillages spécifiques.

Des performance ahurissantes

Avec 500 kW (680 cv) sous le capot, la voitures dispose de deux fois plus de puissance qu’une Formule E et, surtout, elle abat le 0 à 100 km/h en 1,8 seconde… soit 7 dixièmes de moins qu’une F1 sur la même mesure ! Le secret ? Quatre roues motrices et l’association de deux moteurs Kreisel Electric de 250 kW chacun (kit propulseur commun à toutes les voitures du championnat).

Le buzz pour ses débuts

Mi-novembre 2022 au Nürburgring en Allemagne, la Lancia Delta Evo-e RX réalise des débuts particulièrement prometteurs, tant par les chronos réalisés en piste, que par l’enthousiasme suscité en dehors (voir le compte rendu). Les données récoltées à cette occasion sont mises à profit pour apporter diverses modifications en vue de la saison 2023 à laquelle GCK Motorsport participera en intégralité.

GCK Motorsport en rallycross
  • 2018 : Renault Megane RS 
    • 3ème du World RX of Sweden (Jérôme Grosset)
  • 2019 : Renault Megane RS
    • 2ème du World RX Lohéac (Anton Marklund)
  • 2020 : Renault Megane RS
    • 3ème du World RX of Catalunya (Andreas Bakkerud)
  • 2022 : Lancia Delta Evo-e RX
    • 9ème du World RX of Germany (Guerlain Chicherit)